Viewing all essays in #apple

[test] : Apple Watch Nike+ 38mm

Suite à retour sous iOS et donc une Pebble qui offrait beaucoup moins de fonctionnalités que lorsqu'elle était couplée à mon Nexus 6P ou mon Samsung S8 Plus, je me suis mis à la recherche d'une montre de remplacement. Ça commençait à faire un petit moment que je louchais sur l'Apple Watch, à cause de toute la partie Santé et Siri (qui est plutôt utile au volant).

Le hasard ayant bien fait les choses, le store en ligne de Nike a proposé pendant un petit moment une promotion plutôt intéressante pour l'Apple Watch Nike+ 38mm (je ne sais pas si la promotion sera encore d'actualité au moment où vous lirez cet article), qui était vendue à un prix de 292€, moins cher qu'une Apple Watch Série 1 neuve et moins cher qu'une Série 2 classique d'occasion.

Après deux bonnes semaines avec cette montre au poignet j'ai eu envie de vous faire partager mes impressions sur le produit.

Design et prise en main

Je suis parti sur le modèle avec le bracelet Noir/Volt, en fluoroélastomère (merci le site d'Apple pour le nom complexe impossible à retenir). Très confortable à porter, il se règle précisément et avec tous les trous sur le bracelet je n'ai pas l'impression d'avoir le poignet qui étouffe, contrairement au bracelet en caoutchouc classique de la Pebble.

En soit la montre est plutôt jolie, peut-être pas autant que certaines montres Android Wear avec un écran rond, mais de par sa forme et sa couleur noire, on ne distingue pas les bords de l'écran, ce qui offre une apparence épurée et monobloc.

La montre en soit est très simple, un écran tactile sur la face avant, sur la tranche gauche la digital crown qui est une molette cliquable et en dessous un bouton classique, enfin au dos le capteur qui mesure le rythme cardiaque.

Après une mise en route un peu compliquée due une mise à jour à effectuer qui a pris un long moment à télécharger, j'ai commencé à explorer l'interface de la montre et après quelques minutes on s'y retrouve. Il y a quelques similitudes avec iOS, le glissé depuis le bas pour afficher un centre de contrôle et depuis vers le haut pour les notifications. Cependant l'affichage des icônes d'applications fait un peu fouilli, même en essayant de les ranger, heureusement que watchOS 4 va permettre un affichage par liste.

Utilisation au quotidien

Utilisateur de montres connectées depuis la première Pebble, j'ai facilement adopté l'Apple Watch dans mon utilisation de tous les jours. 

Je ne m'en sers pas comme réveil, pour ce rôle j'ai gardé ma Pebble, ainsi l'Apple Watch peut tranquillement charger pendant la nuit sur son dock aimanté. 

Elle m'est utile sur les trajets en voiture, pour vérifier une notification d'un coup d'oeil et pour répondre avec Siri (chose également possible avec l'iPhone, mais dont le micro a du mal à bien saisir une dictée avec le bruit que fait ma voiture). 

Tout au long de la journée elle compte mes pas, mesure le rythme cardiaque automatiquement (tout cela peut être naturellement désactivé), mine de rien on se motive un peu plus à bouger quand on voit que la mesure de l'activité n'est pas glorieuse, ou même à se lever dès que la notification qui nous informe qu'on est assis depuis un moment apparait.

Avec le GPS intégré la montre se révèle utile pour les sorties running, plus besoin de prendre le téléphone avec soit. Il est également possible de relier un casque ou des écouteurs en Bluetooth pour écouter de la musique stockée sur la montre avec Apple Music sans avoir besoin de son téléphone. Gros point négatif, Spotify n'est pas encore présent sur la montre, si comme moi vous êtes un utilisateur de cette plateforme de streaming il faudra prendre votre mal en patience en attendant la sortie d'une application pour, ou bien profiter des 3 mois gratuits d'Apple Music. Sait-on jamais que cette Keynote du 12 septembre prochain nous annonce quelque chose de bon ? 

Le montre est également pratique pour remplacer le téléphone quand celui-ci est en charge en fin de journée, pour passer un coup de fil pour répondre rapidement à un message en le dictant.

Je pense que la montre va s'avérer bien plus utile avec watchOS 4 qui va proposer une version proactive de Siri capable d'anticiper les questions et d'indiquer les bonnes informations comme le temps de trajet au bon moment à la manière de Google Now / Google Assistant.

Conclusion

Quelques mots pour conclure ce test en vous disant que l'Apple Watch est un bon produit, une extension de l'iPhone, un moyen de communiquer plus rapidement et également un bon coach sportif dans le sens où elle nous motive à bouger (du moins pour le moment) mais avec une autonomie de 2 ou 3 jours maximum elle ne remplacera pas une montre classique ou même d'autres smartwatches comme une Pebble (RIP) avec ses 10 jours d'autonomie ou bien la Withings / Nokia Steel HR.